Où est la frontière entre l'offense et le préjudice? Crimes sans victimes est une exploration des contours de la morale et de la censure.
La construction chorégraphique est tissé en lien étroit avec les données biométriques générées par les danseurs et le public, données qui modifient organiquement les paramètres du son et de la lumière. Ces informations évoluent lentement et de façon prolongée, ce qui permet de promouvoir une relation corps-machine qui n'a rien à voir avec l'effet "interrupteur" qui réduit le corps à un activateur d'effets.
Crimes sans victime cherche à se glisser dans ces espaces d’où émane la perception inconsciente, et à y déceler des zones de liberté sensorielle.
//Direction et chorégraphie Aniara Rodado //Danseurs Aniara Rodado, Pablo Esbert Lilienfeld
Création sonore et design interactif : Noish(x) Oscar Martín.
Concepteur lumière et design interactif : Olivier Heinry
Concepteur Biosensors box : Andrés Burbano
Administration : Juliette Bompoint
Crimes sans Victimes est une Production de la compagnie Aniara Rodado en coproduction avec Le Manège.Mons/CECN. Avec le soutien de L'Estruch –centre de production et de création artistique, Barcelone (co-production en cours)

Crimes sans victimes.
Créatión 2013